Lien vers la nouvelle république Deux Sèvres : https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres

Matinée avant la coupure de l'été 2019 : Quelques adhérentes sur les 69 que compte l'association ...

Le Cépy de Melle a proposé une matinée découverte des bols tibétains comme outil de relaxation.
© Photo NR

Pour terminer l’année, le Centre d’étude et de pratique du yoga de Melle a proposé à ses adhérentes une matinée découverte des bienfaits du son sur le corps et l’esprit avec l’utilisation de bols tibétains. « Nous organisons chaque année deux temps forts pour proposer des moments à la fois conviviaux et de découverte liée à la pratique du yoga et du bien-être en général, explique Anne Giraudel, présidente du Cépy. Au mois de mai, nous choisissons ensemble un thème et nous invitons un intervenant. Depuis l’an passé, nous ajoutons une séance spéciale en fin d’année, une façon de se donner rendez-vous à la rentrée. »
Après la découverte du taî-chi l’an passé, ce sont donc les bols tibétains qui étaient à l’honneur le temps d’une matinée. « Ce n’est pas exactement du yoga, mais c’est bien dans notre optique de promotion du bien-être auprès de nos adhérentes et de toutes les personnes curieuses. »
« J’ai fait une formation mais je ne me considère ni médecin ni même thérapeute, explique Marie, qui pratique depuis cinq années cette forme de relaxation. Je vise plutôt le bien-être, ça ne m’intéresse pas d’aller au-delà. » L’idée, avec les bols tibétains, c’est d’utiliser le son et donc la vibration pour relaxer plus efficacement. « La vie stresse nos cellules, le son des bols nous aide à retrouver l’état initial de nos cellules, avant les contraintes de la vie quotidienne. » Le bol est installé sur ou tout près du corps afin que la vibration ne passe pas que par l’ouïe. « Ce matin, je proposais plutôt un voyage sonore pour découvrir les sons produits par ces instruments. On connaît souvent les bols tibétains mais uniquement de nom, là c’était l’occasion de les voir et de les écouter en direct, très concrètement. J’ai découvert les bols un peu par hasard et ça me permet de proposer des séances sans qu’il y ait contact des mains sur la peau. Il y a des personnes, souvent des femmes, qui ont des difficultés avec le contact physique. » Les participantes étaient visiblement ravies de cette matinée découverte. Si écouter de la musique peut relaxer, en faire soi-même procure d’autres émotions.

La rentrée du Cépy se fera les lundi 16 et jeudi 20 septembre. Particularité de l’association : il est possible de rejoindre les séances à tout moment de l’année, avec des tarifs étudiés.

 Soirée conviviale 14 Mai 2018

Le Soirée découverte avec le Cepy - La Nouvelle République centre d’étude et de pratique du yoga réunit chaque année ses adhérents pour une soirée découverte.
© Photo NR

Comme chaque année, le centre d’étude et de pratique du yoga propose à ses adhérentes une soirée particulière avec une séance habituelle, la découverte d’une nouvelle discipline et un moment convivial. « Ce sont les adhérentes qui sélectionnent un des thèmes proposés par l’association, explique la présidente Anne Giraudel. Cette année, le thème retenu était l’Ayurveda qui regroupe des principes sur l’énergie, l’alimentation et la digestion. Ça rejoint le thème développé par différents livres montrant l’importance de l’intestin. L’idée de ces soirées est de proposer des découvertes, d’élargir nos horizons ». Le Cepy avait invité pour cela une praticienne de Poitiers Delphine Texier. « L’Ayurveda est la médecine traditionnelle indienne. Je la pratique moi, non pas pour soigner mais pour promouvoir le bien-être, avec des massages, des conseils alimentaires et plus globalement une bonne hygiène de vie ». L’idée, qu’on retrouve ailleurs, est que le corps est un tout. Pour cette soirée, pas de démonstration mais une présentation. « J’ai découvert l’Ayurveda alors que je me préparais à devenir prof d’espagnol. Je cherchais un équilibre mental et je voulais travailler sur l’alimentation, un sujet qui m’intéressait depuis mon adolescence. » Les massages permettent de calmer l’agitation mentale. « J’ai deux clientèles différentes qui ne viennent pas pour les mêmes raisons. Il est rare qu’une personne soit demandeuse à la fois de massages et de conseils alimentaires. »

© Photo NR

---------------------------------------------------------

Soirée conviviale 2017

Les pratiquant-es du Cepy se sont retrouvé-es pour une soirée découverte.

Chaque année, le Centre d'étude et de pratique du yoga organise pour ses adhérents une soirée conviviale, salle Sainte-Catherine, où il est question de yoga mais pas seulement. L'association propose de réunir tous les pratiquants en un même moment et invite pour l'occasion un intervenant afin de faire découvrir un nouveau sujet, en lien avec le yoga.
« Tous les ans, nous faisons une soirée conviviale, explique la présidente du Cepy Anne Giraudel. Ça permet aux pratiquants de mieux se connaître quels que soient les cours qu'ils pratiquent, le rendez-vous se termine toujours par un buffet partagé ». Au cours des années précédentes, ce rendez-vous a permis d'évoquer le yoga dans la vie quotidienne, avec l'alimentation par exemple. « Nous avons voulu ensuite élargir les sujets. L'an passé nous avons eu les coupes de cheveux énergétiques. » Cette année, trois thèmes avaient été proposés, c'est celui de l'énergétique chinoise qui a été choisi. L'association avait donc invité un spécialiste, James Nener.
« J'enseigne le yoga, le qi gong, la tai-chi-chuan et je pratique la médecine chinoise. C'est une médecine qui prend en compte l'ensemble du corps. Une douleur à l'estomac par exemple est souvent liée à un désordre global. » Une médecine qui ne veut pas séparer le corps et l'esprit, prendre en compte l'hygiène de vie et les émotions. « La médecine chinoise avait une particularité, le rôle du médecin n'était pas de vous guérir mais de vous éviter d'être malade. Il cessait d'être payé quand son patient était malade. Notre médecine à nous est devenue une médecine d'urgence, c'est indispensable mais ça n'est pas suffisant.
Centre d'étude et de pratique du yoga. Renseignements auprès d'Anne Giraudel au 06.60.05.94.01.

------------------------------------------------------------------------

Le yoga, c'est aussi pour les bébés

25/04/2016  Nouvelle République


La séance de baby yoga a rassemblé parents et enfants dans la salle Sainte-Catherine, l'éxpérience sera renouvelée par le Cepy.

Séance yoga particulière samedi matin au Cepy de Melle avec des mamans, quelques papas… et des bébés. L’initiative pourrait être renouvelée.

La salle Sainte-Catherine, lieu qui abrite les séances de yoga proposées par l'association melloise Cepy, était samedi matin plus bruyante et animée que d'habitude. Si on imagine facilement une séance de yoga avec des personnes particulièrement calmes, c'était un peu moins vrai pour cette séance entièrement dédiée aux enfants. « Depuis quelques années, explique Anne Giraudel, le Cepy organise des manifestations autour du yoga pour sensibiliser de nouvelles personnes. Nous avons fait venir déjà une coiffeuse énergéticienne, organisé un atelier d'écriture intuitive, nous envisageons d'inviter un médecin pour parler de l'amour ». Sur les participants de ce samedi matin la moitié ne venait pas du Cepy, et certains n'avaient jamais pratiqué le yoga.

D'origine anglaise et américaine

La séance était animée par Laura Wibaux, venue de la Vienne où elle enseigne le yoga pour des adultes mais aussi pour les femmes enceintes et les bébés. « Le baby yoga est à l'origine anglais et américain. Les trois principaux bienfaits du baby yoga sont une aide à la digestion, le développement de la motricité et le sommeil. Il a été inventé par un professeur de yoga et un psychomotricien ». Contrairement aux adultes, on ne peut pas demander à un bébé de prendre telle ou telle position, ce sont donc les parents qui font les mouvements avec lui. Les mouvements dépendent du stade de développement du bébé. « On est à l'écoute du bébé, c'est le parent qui sent quel mouvement le bébé peut faire, il n'y a pas de contrainte mais de la fluidité. C'est aussi un moment privilégié entre parents enfants, le parent est 100 % concentré sur son enfant ».
La séance se déroule sous forme d'exercices basés sur la respiration, en tenant compte du rythme de l'enfant. « Nous faisons de la respiration sans en parler, ça peut être souffler sur un mouchoir ou respirer des fleurs. On a recours aussi à de petites histoires ou chansons ». Globalement, une séance de baby yoga est plus dynamique qu'une séance adulte. Les séances peuvent rassembler jusqu'à une quinzaine de personnes
Après le succès de cette première séance, l'opération pourrait être reconduite une ou deux fois par an. « Ça nous donne envie aussi de proposer un essai pour les 7-12 ans, conclut Anne Giraudel, avec pourquoi pas la création d'un groupe enfants pour des séances hebdomadaires ».

Centre d'étude et de pratique du yoga, renseignements auprès de Anne Giraudel, tél. 06.60.05.94.01.

-------------------

Des projets autour du yoga

16/11/2015  - Nouvelle République

Le Cepy propose trois séances de yoga par semaine qui rassemblent une cinquantaine de personnes.

Depuis 1993, le Cepy propose à Melle des séances de yoga. Il se réunira ce soir en assemblée générale, avec de nouveaux projets.

Ils, enfin surtout elles, sont une cinquantaine à participer à l'une des trois séances hebdomadaires de yoga proposées par le Centre d'étude et de pratique du yoga (Cepy). Trois séances avec deux enseignants différents, un homme et une femme, pour varier les exercices et l'approche. « Il s'agit du hatha yoga, précise la présidente Anne Giraudel, il est basé sur des postures et sur la respiration et la décontraction. On débute par un moment de relaxation pour se défaire de notre journée, on va ensuite vers une posture et on termine par de la relaxation ». L'idée de compétition, avec soi-même ou avec les autres étant totalement absente, les séances sont ouvertes à tous les niveaux. « On est tous dans le même cours mais chacun fait à son rythme, les enseignants adaptent la posture demandée ».

Le lien entre le mental et le corps

Le but du yoga et de faire le lien entre le mental et le corps est d'apaiser le tout. « Le cerveau fonctionne en permanence et souvent avec des idées négatives, certains parlent du hamster qui tourne dans sa roue sans jamais s'arrêter. Le yoga permet d'arrêter cette pensée automatique et d'assouplir le corps donc l'esprit ». Avec de la pratique, il est possible de retrouver un état d'apaisement dans n'importe quel lieu, même dans une file d'attente par exemple. « C'est aussi un état d'esprit. La relaxation permet souvent de se dépasser physiquement. On peut transpirer pendant une séance mais on ressort en général plus calme qu'en arrivant ».
Le Centre d'étude et de pratique du yoga propose également des rendez-vous en dehors des séances, il peut s'agir de discussions autour du yoga mais aussi de la méditation. Plusieurs projets sont aussi en préparation, des rendez-vous ouverts à tous. « Une enseignante de Poitiers va venir animer une séance de yoga pour les bébés, de zéro à trois ans, pendant deux heures. Ça permet un meilleur sommeil ou une meilleure digestion. Il s'agit d'une séance de sensibilisation qui sera ouverte aussi aux papas et mamans et aux autres enfants. Ça peut permettre de découvrir le yoga ». La séance sera programmée pendant un samedi des vacances de février (inscription au 06.60.05.94.01 ou anne.giraudel@hotmail.fr). Des séances supplémentaires sont aussi à l'étude pour répondre à une demande, une séance pourrait avoir lieu régulièrement à 20 h 30 et une autre le lundi matin. « La mise en place dépendra du nombre d'inscrits, ces nouvelles séances pourraient être l'occasion d'inviter un troisième enseignant ».

Séances yoga à Melle, salle Sainte-Catherine. Lundi 16 h et 18 h 30 avec Evelyne de Cohen, Jeudi 18 h 15 avec Bernard Baudouin. http://annegiraudel.wix.com/cepy

----------------------------

Nouvelle république  22 Octobre 2014


Changer de tempo avec le yoga



Le groupe se retrouve chaque semaine dans la salle Sainte-Catherine.

Le centre d'étude et de pratique du yoga existe depuis 1985 à Melle et propose du Hata Yoga. « Nous proposons un yoga basé sur la respiration, la décontraction et les postures, ça n'est pas un yoga méditatif, explique Anne Giraudel.

Nous cherchons à améliorer le lien entre le mental et le physique ».

Les postures sont des mouvements ou des enchaînements qui font circuler l'énergie dans le corps et permettent de calmer l'activité automatique de notre cerveau. Le travail proposé permet d'assouplir le corps et de calmer le mental, chacun prend dans ces techniques ce qui l'intéresse. « Ça permet de calmer sans s'éloigner de la vie quotidienne, juste de l'aborder en étant plus serein.

C'est une autre façon de voir la vie, les autres, la communication. On tend vers ça, mais c'est difficile à atteindre ». Les techniques enseignées peuvent être ensuite pratiquées chez soi.

L'association propose trois séances par semaine avec deux enseignants différents, Evelyne de Coen et Bernard Baudouin, pour une approche variée.
La cotisation donne droit à deux séances hebdomadaires.

Yoga avec le Cepy, lundi à 16 h et 18 h 30, jeudi à 18 h. Renseignements sur http://annegiraudel. wix.com/cepy

------------------------------

Article Nouvelle République 7 Mai 2013 - soirée annuelle 2013


La salle Sainte-Catherine réhabilitée pour le yoga


Reconnu pour ses facultés à éliminer le stress, le yoga est encore plus agréable à pratiquer dans un cadre agréable. Comme dans la salle entièrement refaite.

L'association, créée en octobre 1985 avait obtenu la salle Sainte-Catherine et avait réalisé elle-même les travaux nécessaires. Les années passant, le lieu était devenu obsolète comme l'a rappelé Michel Thebault conseil municipal « La venue il y a un an de la commission de sécurité avait fait ressortir des problèmes de non-conformité importants. Les normes de sécurité ont beaucoup évolué depuis 25 ans ». La réhabilitation a été réalisée en grande partie par les employés municipaux. Des travaux importants qui ont concerné les ouvertures, l'isolation, l'électricité et la création d'un vestiaire et d'un local. « Nous voulons remercier chaleureusement la municipalité, explique Anne Giraudel présidente, les séances vont se dérouler dans de biens meilleures conditions ».

Un yoga basé sur les postures et la respiration

L'association propose trois cours chaque semaine, dispensés par deux enseignants différents, et regroupe chaque année une soixantaine d'adhérents avec une écrasante majorité de femmes. « Il existe plusieurs sortes de yoga, celui que nous proposons est basé sur les postures et la respiration, il permet d'assouplir le corps et l'esprit, à mieux respirer. Il n'existe pas de compétition ni par rapport à soi ni par rapport aux autres ». Les adhérents se sont ensuite retrouvés autour d'une soirée conviviale : « Ces soirées existent depuis trois ans, elles montrent le dynamisme de l'association, et nous profitons de ce moment pour accueillir d'autres associations pour leur présenter notre activité ».La salle Sainte-Catherine, aujourd'hui refaite, servira également à d'autres associations. A plus long terme, la municipalité envisage la réhabilitation d'autres salles situées dans cet îlot.

Le CEPY accueille chaque année une soixantaine d'adhérent-es.

Il est possible de rejoindre le Cepy à n'importe quel moment de l'année.

Renseignements auprès d'Anne Giraudel, au 06.60.05.94.01.

---------------------------------------------


Article Nouvelle République 15 septembre 2012- reprise des cours

Reprise du yoga

Le centre d'étude et de pratique du yoga fait sa rentrée à Melle. Les séances se déroulent les lundis, de 16 h à 17 h 30 et de 18 h 30 à 20 h, et les jeudis, de 18 h à 19 h 30, à l'espace Sainte-Catherine, place de la Poste. « Les séances sont encadrées par deux professeurs diplômés, précise Anne Giraudel, nouvelle présidente de l'association. Le yoga permet de se sentir mieux physiquement et mentalement, il permet également d'évacuer le stress. Au cours de l'année, le Cepy organise des stages d'approfondissement ainsi que des moments festifs et des temps d'échanges. » Le forfait annuel est de 238 € et ouvre droit à un ou deux cours par semaine. Les deux premières séances se dérouleront les 17 et 20 septembre, l'association sera également présente au forum des associations ce samedi après-midi, à la salle Jacques-Prévert.






Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .